Historique de l'INHP

Image 1

L’Institut  d’Hygiène ou Institut National d’Hygiène Publique (INHP) doit son existence actuelle à la volonté de l’administration coloniale qui, dans les années 20, a jugé nécessaire de créer un service d’action d’hygiène mobile. Un service qui s’est vu scindé plus tard en deux pour donner le service d’hygiène chargé du milieu urbain et celui des grandes endémies chargé du monde rural.


Doté d’un pouvoir coercitif et de ressources importantes, l’Institut d’Hygiène, fidèle à sa mission de salubrité urbaine, a participé avec succès à de vastes campagnes de vaccination, de contrôle sanitaire qui a permis notamment l’éradication de la variole dans notre pays.


En 1990 et face à la résurgence des problèmes liés à l’insalubrité de l’environnement, à la réémergence de certaines maladies infectieuses endémiques et endémo-épidémiques, il s’est avéré nécessaire de redéfinir le champ d’action de l’Institut d’Hygiène.

La nouvelle vision de l’Institut d’Hygiène prévoyait plus d’efficacité dans l’action par la diversification des stratégies d’intervention et le renforcement des ressources.L’érection de l’Institut d’hygiène en Etablissement Public National à caractère administratif par le décret N° 91-656 du 09 octobre 1991 est venue concrétiser cette nouvelle vision et garantir une plus grande efficacité de gestion.


Par ce décret, il est désormais placé sous la double tutelle du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA  et du Ministère de l’Economie et des Finances et prend la dénomination d’Institut National d’Hygiène Publique pour retrouver une vocation nationale avec le rattachement des antennes d’hygiène.

L’Institut National d’Hygiène Publique a été, depuis sa création, successivement dirigé par six (6) éminentes personnalités à savoir Monsieur Georges Binson, Monsieur Koné Ibrahim, Monsieur Emmou Koffi, le Pr SARACINO Taglianté Janine, le Pr ODEHOURI Koudou-Paul et le Pr DAGNAN N’CHO Simplice qui en est l’actuel Directeur.

Infos utiles
Docteur Conseils

Vaccination: Comment s’y prendre avant de avant de voyager ?

Voyager dans un autre pays est l’occasion de remettre à jour ses vaccinations. Des vaccins sont obligatoires et d’autres fortement recommandés avant d’entrer dans certains pays. C’est le cas par exemple, du vaccin contre la fièvre jaune pour un voyage dans une zone intertropicale d’Afrique comme la Côte d’Ivoire et le vaccin contre la grippe saisonnière pour les pèlerins...


Copyrights ©2018 : INHP - Powered By AS Consulting